Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 16:28

Je n'ai jamais très bien su pourquoi, mais depuis que je suis môme, je n'ai jamais aimé les dimanches...

 

nik.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by francois-corteggiani.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

spertini 10/12/2013 19:04

Ou de nous envoyer promener comme un lundi.( toute façon, une journée peut être rempli de tous les jours de la semaine pour peu que nous soyons attentifs.)

Yves Ker Ambrun 09/12/2013 17:48

Ouais, les Dimanches, c'est un drôle (Pas drôle, en fait) de truc. Même des types comme nous, qui organisons notre semaine de travail comme on veut, les Dimanches restent bizarres. Un peu
opressants et, au mieux, mélancoliques.
Un thème intéressant, bien connu, mais peu étudié, que tu as soulevé là, François...

francois-corteggiani.over-blog.com 10/12/2013 17:19



Hélas, j'aurais mieux fait d'aller me promener.



spertini 09/12/2013 15:33

Sinon, dans le même genre, nous avons aussi sur you tube, la version parodique de Juliette Gréco, je hais les lundis.

Arnaud 09/12/2013 13:57

De circonstance : youtu.be/af3SH2by6Lo

nian 08/12/2013 22:10

je serai plus precis en indiquant que mon angoisse se porte sur le dimanche soir. Et Mandryka exprime parfaitement ce sentiment. Dommage que ses originaux signés KALKUS soient trop chers, j'aurai
adoré avoir une planche des "minuscules" ou des premiers concombres.

francois-corteggiani.over-blog.com 09/12/2013 08:05



Je te ferai une photocopie.



Présentation

  • : Le blog de francois-corteggiani.over-blog.com
  • : C’est en fouillant les tiroirs de mon atelier que j’ai décidé de sacrifier enfin au progrès galopant afin que tout ce que j’y ai retrouvé puisse être vu par celles et ceux que cela pourra intéresser. Crayonnés divers,scénarios,personnages oubliés et récits inachevés seront ainsi dévoilés de manière aléatoire ,mélangés a mes travaux et projets actuels sur lesquels je travaille parfois sans savoir s’ils aboutiront un jour.En n’oubliant jamais que le but n’est rien mais que le chemin est tout.
  • Contact

Recherche