Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 16:46

Triste nouvelle, l'ami Roger Mas vient hier samedi de passer la porte qui mène on ne sait où, a l'âge respectable de 86 balais.Dommage que les dernières années de sa vie aient été entachées par sa maladie.

Nous avions très souvent eu l'occasion de passer de bons moments a la rédaction de Pif-Gadget, rue des petits hôtels, a la fête de l'huma, et ailleurs.

J'ai parfois eu l'occasion de travailler avec lui et nous avions même envisagés de reprendre les aventures du Késako, qu'il avait crée graphiquement pour le "Tintin" de Michel Greg

 

rmas.jpg

mas-3.jpg

 

malipif-1

 

V1129 du 1er janvier 1967

 

 

 

mas-5.jpg

 

mas-4

 

pifou.jpg

 

mas-1.jpg

 

mas-6.jpg

mas-7.jpg

 

 

 

mas-2.jpg

 

 

Mas.jpg

 

C'était quelqu'un de grand talent, un bosseur invétéré et un passionné de son métier.Sa disparition me fait vraiment beaucoup de peine.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by francois-corteggiani.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

lefeuvre 04/09/2010 09:32


Mince.
Frazetta, Parras, Geerts, Williamson, de la Fuente, Martin, Tibet... aujourd'hui Mas. 2010 année noire pour les dessineux.
N'en jetez plus, il ne va plus rester personne !


Laurent 01/09/2010 09:12


Pas glop du tout même. Un poète rigolo de moins sur Terre. Encore un pan de mon enfance qui disparait.


Totoche Tannenen 30/08/2010 11:31


C'est bête, mais j'adorais sa typographie, un peu "à la Peyo".


Mircea Arapu 29/08/2010 18:37


Pas glop, Monsieur Mas !


Présentation

  • : Le blog de francois-corteggiani.over-blog.com
  • : C’est en fouillant les tiroirs de mon atelier que j’ai décidé de sacrifier enfin au progrès galopant afin que tout ce que j’y ai retrouvé puisse être vu par celles et ceux que cela pourra intéresser. Crayonnés divers,scénarios,personnages oubliés et récits inachevés seront ainsi dévoilés de manière aléatoire ,mélangés a mes travaux et projets actuels sur lesquels je travaille parfois sans savoir s’ils aboutiront un jour.En n’oubliant jamais que le but n’est rien mais que le chemin est tout.
  • Contact

Recherche