Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 10:45

Puisqu'on vous le dit...par Victor de la Fuente bien entendu...

 

mortimer-01.png

 

 

mortimer-02.jpg

mortimer-03.jpg

 

mortimer-04.jpg

 

mortimer-05.jpg

 

mortimer-06.jpg

 

mortimer-07.jpg

 

mortimer-09.jpg

 

mortimer-10.jpg

 

mortimer-12

 

 

mortimer-13.jpg

 

 

mortimer-14.jpg

 

mortimer-11

Partager cet article

Repost 0
Published by francois-corteggiani.over-blog.com - dans archives
commenter cet article

commentaires

Steph 13/01/2015 23:39

Je m'absente quelques semaines pour aller manger des spaghettis en famille, sans connexion internet à disposition, et voilà qu'apparaît la série que je réclamais dans mon dernier commentaire...
j'ai l'air fin maintenant ! En tout cas, merci. C'est un véritable plaisir pour les yeux !
Sinon, à en croire Gianni Bono et sa «Guida al fumetto italiano», les textes seraient de Giorgio Pedrazzi, qui avait noamment aussi bossé sur Maghella, Bonnie ou encore Oltretomba.
Et avec un peu de retard, bonne année, même si elle n'a pas forcément très bien commencé...

francois-corteggiani.over-blog.com 28/01/2015 21:18



A vous aussi et grand merci pour les précisions.


 



Laurent 06/01/2015 17:54

J'adore cette série mais je me suis toujours demandé qui en n'était le scénariste ?

francois-corteggiani.over-blog.com 06/01/2015 18:00



Victor lui même à ce que j'en sais, mais je peux me tromper.



spertini 05/01/2015 12:59

Mortimer sans Blake... Mais toujours sur un gros coup!

Présentation

  • : Le blog de francois-corteggiani.over-blog.com
  • : C’est en fouillant les tiroirs de mon atelier que j’ai décidé de sacrifier enfin au progrès galopant afin que tout ce que j’y ai retrouvé puisse être vu par celles et ceux que cela pourra intéresser. Crayonnés divers,scénarios,personnages oubliés et récits inachevés seront ainsi dévoilés de manière aléatoire ,mélangés a mes travaux et projets actuels sur lesquels je travaille parfois sans savoir s’ils aboutiront un jour.En n’oubliant jamais que le but n’est rien mais que le chemin est tout.
  • Contact

Recherche