Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 16:38

La première page de cette histoire de 10 planches est parue hier dans le journal municipal de notre bonne ville...voici la seconde, petits veinards que vous êtes...qui sera publiée en février...

 

PN-Carpentras-2-couleurs-copie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by francois-corteggiani.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Mandrake le Muller 15/01/2013 08:02

Yo man !! Bien percutante, c'te planche ! Un petit vent frais pellossien fortonesque se lève sur le Var... Et puis j'y peux rien : j'adore l'idée qu'on fasse encore des BD où les personnages disent
"Argh !" !! Au moins UN truc qui nous reste, quoi. On va tous les niqueeeeeerrr !!!!

francois-corteggiani.over-blog.com 15/01/2013 14:28



Et pas qu'un peu.



martiniere jean noel 11/01/2013 21:19

merci de votre reponse, je vais essayer de me les procurer :)

martiniere jean noel 11/01/2013 20:42

trop genial, j'adore, c'est dans quel journal?

francois-corteggiani.over-blog.com 11/01/2013 20:52



Dans le journal municipal de la ville de Carpentras pendant 10 numéros.



l'Apache 10/01/2013 11:52

Complètement délirant. Comme j'aime.

Le style d'Herlé s'adapte parfaitement à cette reprise, beaucoup mieux que celui des "autres" repreneurs.

francois-corteggiani.over-blog.com 10/01/2013 12:22



Je suis bien d'accord, c'est celui à mon avis qui se rapproche le plus de l'esprit des personnages originaux.



Présentation

  • : Le blog de francois-corteggiani.over-blog.com
  • : C’est en fouillant les tiroirs de mon atelier que j’ai décidé de sacrifier enfin au progrès galopant afin que tout ce que j’y ai retrouvé puisse être vu par celles et ceux que cela pourra intéresser. Crayonnés divers,scénarios,personnages oubliés et récits inachevés seront ainsi dévoilés de manière aléatoire ,mélangés a mes travaux et projets actuels sur lesquels je travaille parfois sans savoir s’ils aboutiront un jour.En n’oubliant jamais que le but n’est rien mais que le chemin est tout.
  • Contact

Recherche