Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 14:14

 

totoche1.jpg

 

G_1390_01.JPG.jpeg

 

tab-rc10.jpg

 

c-j_image.jpg

 

toto_gang.gif

 

268.jpg

 

iznogoud_image.jpg

 

tabary_bureau.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by francois-corteggiani.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Stéphane Jacquet 22/08/2011 18:23


Pfff, après Leprest, Tabary! Mauvaise semaine...


Sébastien Pernet 21/08/2011 16:43


Encore un grand nom de la BD qui est parti. Il nous laisse une oeuvre riche qui fera encore pleurer de rire plusieurs générations de lecteurs, à n'en pas douter. Même si aujourd'hui j'ai plutôt
envie de pleurer son départ.


cornier 20/08/2011 21:33


Un dessin d'une vivacité et surtout d'une nervosité incroyable.Je me rapelle d'une interview dans laquelle il disait au sujet des décors d'Iznogoud qu'il prenait plaisir à les inventer sans aucune
doc et c'est vrai qu'ils sont improbables et étonnants.Un grand Monsieur-un de plus- s'en est allé!


Arnaud 20/08/2011 14:33


Comment ! Tu n'aimerais pas lire un album d'Iznoogoud, le neveu de son oncle ?


francois-corteggiani.over-blog.com 20/08/2011 16:11



Ben non


 



bertrand Pissavy-Yvernault 20/08/2011 10:24


Merde... Qu'est-ce que j'ai pu lire et aimer Tabary... Au moins ce plaisir-là, il reste...
J'espère que ses enfants publieront les Totoche restés inédits. Ce sont des trésors.


francois-corteggiani.over-blog.com 20/08/2011 13:45



Tu as raison, ce serait une excellent idée, espérons qu'ils seront moins cons que d'autres héritiers.



Présentation

  • : Le blog de francois-corteggiani.over-blog.com
  • : C’est en fouillant les tiroirs de mon atelier que j’ai décidé de sacrifier enfin au progrès galopant afin que tout ce que j’y ai retrouvé puisse être vu par celles et ceux que cela pourra intéresser. Crayonnés divers,scénarios,personnages oubliés et récits inachevés seront ainsi dévoilés de manière aléatoire ,mélangés a mes travaux et projets actuels sur lesquels je travaille parfois sans savoir s’ils aboutiront un jour.En n’oubliant jamais que le but n’est rien mais que le chemin est tout.
  • Contact

Recherche